Voreppe Avenir

Conseil municipal du 23 mars 2017

conseil_municipal_orange

Le conseil municipal a traité entre autres des points suivants :

Notons que depuis le début de l’année, les conseils sont espacés d’un mois et demi au lieu d’un mois. Les commissions tendent à suivre le même chemin, ce qui est plutôt attendu puisque celles ci ne sont malheureusement plus un lieu de débat sur le fond mais principalement un examen des délibérations du conseil suivant.

Prochain conseil municipal le 11 mais 2017


Subventions aux sous des écoles

Dans le cadre des subventions aux 4 sous des écoles de la commune, qui restent stables, nous avons relayé les inquiétudes de certains sur l’organisation de manifestations à l’Arrosoir, leurs principales sources de revenus.

Laurent_GODARD

Il apparaît quelques tensions sur la disponibilité de l’Arrosoir pour les lotos de plusieurs sous des écoles. La date proposée à chacun n’étant pas possible, les manifestations ont été annulées.

Nous rappelons que les sous des écoles participent au financement des activités de nos enfants et que les bénéfices représentent une très grande part des financements des projets pédagogiques des classes (2 500 à 3 000 € pour un loto par exemple).
De plus, le loto d’une école est un moment fort de la vie d’un groupe scolaire, permettant dans un moment festif aux parents de se rencontrer.

Nous regrettons la rigidité des dates proposées de l’Arrosoir. Les parents des sous des écoles veulent s’investir pour le bien des enfants. Leur disponibilité est à notre sens prioritaire.

Prenant enfin conscience du problème d’accès aux salles de l’Arrosoir et de certaines inégalités (des associations ont l’Arrosoir plusieurs fois dans l’année alors que d’autres jamais), la majorité en place semble vouloir avancer sur ce sujet. C’est une très bonne chose et faisait partie de l’esprit dès la construction de l’Arrosoir et du travail de l’OMA jusqu’en 2014. 3 ans de perdu. Dommage.

Vote des taux d’imposition

Voreppe va compenser la hausse des taux de la CAPV suite aux transferts de compétence (principalement « lecture publique – médiathèque ») par une baisse des taux communaux. Nous partageons et soutenons cette approche et c’était bien l’esprit quand nous avons initié le projet des médiathèques au niveau du Pays Voironnais en 2012.

Relativisons toutefois cette baisse et la manière dont la majorité communique sur le sujet. Elle met en avant un effort par des recettes en moins pour la commune mais oublie de mentionner les dépenses en moins également induites. Nous l’avons rappelé en séance, en espérant désormais que la présentation ne soit plus tronquée.

Ajoutons enfin que ce n’est pas parce que certaines communes de la CAPV n’appliquent pas cette compensation que la commune de Voreppe en est d’autant plus vertueuse envers ses contribuables.

Opposition au transfert de la compétence en matière de PLUi

La majorité, comme lors du conseil municipal de septembre 2015, ne veut pas du PLUi et propose de voter contre ce transfert à l’occasion d’une nouvelle échéance de la loi. Luc Rémond verrait très bien de son coté de ne pas entamer le chantier avant les prochaines élections municipales en 2020.

Effectivement, « on ne peut faire boire un âne qui n’a pas soif »

Voici notre intervention :

Michel_MOLLIER

Je voulais simplement souligner le manque de cohérence concernant votre refus du PLUI alors même que nous faisons appel à l’Intercommunalité dès que nous avons un projet d’Urbanisme important (comme l’Hoirie, le Champ de la cour). Dans ce cas, on sollicite avec empressement les financements proposés pour les « Opérations d’Aménagement Structurant » que la mandature précédente de la CAPV avait mises en place, il est vrai avec une autre Majorité que celle d’aujourd’hui.

Le principal argument de refus que vous avancez est le fait que la CAPV n’est pas structurée pour ou n’est pas prête pour assumer cette compétence.

Mais qui compose actuellement la Majorité à la CAPV ? Et pourquoi ne s’est-elle pas préparée pour cette compétence ? Ce n’est pas une nouveauté, puisqu’un premier vote a déjà eu lieu il y a plus d’un an.

Je pense que les villes les plus importantes (Voiron, Voreppe, Moirans) qui composent actuellement la Majorité à la CAPV n’en veulent pas, donc la CAPV ne s’est pas organisée pour. Cela s’appelle un manque de volonté Politique.

Et cela devient un cercle vicieux ou le serpent qui se mord la queue.

Comme vous allez voter contre la mise en place d’un PLUI, Nous allons voter contre votre proposition.

Nous sommes pour la mise en place d’un PLUI car il s’inscrit pleinement dans l’évolution nécessaire de notre société en matière d’aménagement du territoire, de la mobilité et du développement durable.


Cet espace d'expression vous est ouvert sans filtrage a priori. Voreppe Avenir se réserve le droit de supprimer toute publication qui ne serait pas conforme à la charte d'utilisation de ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *